• Cie Natacha Paquignon

Étape 4 réalité augmentée : cartographier l'espace et guider le public / mai 2019 – février 2020

Mis à jour : juil. 28

Cette dernière étape répond à plusieurs exigences. Certaines sont inhérentes à la création d'un parcours, d'autres sont liées au propos artistique :


// Guidage du public : comment guider le public dans le lieu, lui permettre de trouver facilement les espaces, tout en lui laissant assez de liberté pour qu'il puisse emprunter le chemin qui lui convient ? Les premières recherches proposent un guidage au sol qui limite trop la liberté du public par rapport au sens du propos artistique. La dernière étape aboutit à un guidage qui alterne entre :

  1. une carte du lieu qui présente la totalité du lieu, les espaces d'expérience artistique, et le positionnement actuel du spectateur. Cette carte est visible lorsqu'il tourne sa tablette vers le sol ;

  2. lorsque le spectateur tourne sa tablette dans la direction où il veut aller, des pointillés apparaissent régulièrement dans l'écran pour lui montrer la direction à suivre pour atteindre les espaces d'expérience artistique.

  3. guidage sonore : Valentin Durif a créé des amorces sonores qui se déclenchent dès que le public approche d'une zone d'expérience sensible. Amaury Belin a également développé son programme pour que l'amorce soit diffusée en son binaural (dans l'oreille gauche ou droite en fonction de l'endroit où l'on se trouve par rapport à la zone à atteindre). Ce système de guidage binaural est très efficace, mais nous n'avons pas pu l'exploiter : il nécessite encore une optimisation pour être compatible avec le reste de l'application.

// Charte graphique de l'application : nous faisons appel au dessinateur efix pour que l'application ait une cohérence graphique qui la rende plus facile d'accès.


// Indications écrites : quelles sont les indications absolument nécessaires pour que le public ne soit pas perdu ?


// Déclenchement des scènes : la R&D a pour l'instant abouti à 2 modes différents :

  1. La scène se déclenche automatiquement dès que le spectateur entre dans la zone de diffusion. Ce mode de déclenchement est possible lorsque la direction du spectateur n'a pas d'importance (par exemple dans des scènes à 360° où la danse est partout autour).

  2. La scène se déclenche lorsque le spectateur clique sur un bouton « play ». Ce mode de déclenchement permet de maîtriser le placement et la direction du spectateur lorsque la danse démarre à un endroit précis de l'espace.

Pour parvenir à identifier les besoins des spectateurs dans cette exploration via l'application, nous organisons plusieurs tests aux Subsistances (2 en novembre 2019, 2 en janvier 2020).


Avec l'aide d'une étudiante des Beaux-Arts, MuseoPic réalise la photogrammétrie des Subsistances pour en avoir un modèle 3D aussi précis que possible. Les plans existants n'étaient en effet pas assez détaillés pour pouvoir guider le public et placer les scènes chorégraphiques en réalité augmentée exactement au bon endroit.

Un exemple : le sol des Subsistances n'est pas plat. Nous avions besoin d'en connaître l'inclinaison pour que nos scènes apparaissent à la hauteur que nous avions choisie.




 

©2020 par Compagnie Natacha Paquignon.