• Cie Natacha Paquignon

Étape 5 danse : Autres danseurs, autres espaces / juillet 2019 – février 2020

Intégrer des danseurs amateurs

Cette étape permet de chercher comment intégrer des danseurs amateurs à la création chorégraphique, notamment des enfants.

La résidence d'août 2019 au CCO est la première co-créée avec des amateurs, ici des enfants. La recherche a pour objectif de concilier un processus de création partagée qui part des enfants tout en profitant du caractère ludique et de la magie de la technologie pour les impliquer.

2 principes de composition chorégraphique sont proposés pour concevoir les scènes chorégraphiques :

// partir de ce que les participants expriment sur leur relation au lieu,

// partir des territoires intimes des participants : leur culture avec leurs danses traditionnelles, leurs occupations, intérêts...

Scènes chorégraphiques : superposition de plans

Jusqu'alors, nous avons surtout exploité la captation à 360° pour la recherche chorégraphique. Mais certains espaces ne s'y prêtent pas. Par exemple au CCO La Rayonne, nous choisissons d'exploiter un couloir : espace en longueur bordé de murs. Cet espace, adapté au propos de la création partagée avec les jeunes du Centre d'Hébergement d'Urgence (les fantômes du CCO), nous incite à travailler avec des plans classiques captés sur fond vert.

Les principes de création chorégraphique issus de cette recherche :

// poursuivent la recherche sur les corps et actions irréels : traverser les murs, s'accrocher aux murs, modifier la taille des corps des danseurs, morphing vidéo : illusion que les corps se remplacent ;

// développent une nouvelle manière de diffuser les danses en réalité augmentée, en superposant plusieurs plans classiques les uns derrière les autres dans un même espace.


Miniatures

L'idée des miniatures vient initialement de la création de Space Dances au CCO La Rayonne, un lieu en passe d'être transformé. Les miniatures répondent à l'enjeu suivant : laisser la trace des lieux, du bâtiment.

Dans les miniatures, ce sont donc des espaces entiers qui sont captés (avec des danseurs évoluant dedans). On choisit ensuite un autre espace dans lequel ces scènes appraîtront en réalité augmentée.

1ère miniature créée au CCO : nous avons filmé un couloir avec des fresques murales. Puis ce couloir est projeté en réalité augmentée dans le sol. Le couloir semble se creuser dans le sol.

La 2e miniature a été créée aux Subsistances. Ici, il ne s'agit pas de laisser la trace d'un espace qui sera détruit, mais de déplacer un espace.





20 vues
 

©2020 par Compagnie Natacha Paquignon.