1/9

PROXIMITÉ(S)

Projet de création danse

& doudous audio-tactiles

DISTRIBUTION

Co-direction artistique : Natacha Paquignon, chorégraphe & danseuse

Lynn Pook, artiste plasticienne & performeuse

Conception des doudous et du système audio-tactile : Lynn Pook, Valentin Durif

Danseurs : Pauline Baudet, Lise Bois, Daniel Brugeaud, Philippe Cathelin, Aurélie Chatrie, Marie-Christine Duvivier, Vanessa Favari, Marguerite Guérineau, Cédric Larrieu, Anita Mauro, Philippe Mensah, Albane Moreau, Stéphane Morillat, Nora Ould Cheick, Natacha Paquignon, Lynn Pook, Cathy Pose, Stéphane Recchia, Amélie Theppe, Élodie Thévenon, Karyn Vignal.

Musique : Valentin Durif, à partir des voix des danseurs

Crédits Photos : Pas sage d'images

CO-PRODUCTION

 Compagnie Natacha Paquignon

Foyer APAJH Le Pré Vert

CCO 

Toï Toï Le Zinc

PARTENAIRES

DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Région Auvergne-Rhône-Alpes

Métropole de Lyon

Ville de Villeurbanne

Fondation de France

Fondation SNCF

Proximité(s) est un projet de création artistique avec un groupe d’interprètes mêlant adultes valides et en situation de handicap mental, amateurs et professionnels. Il s’appuie sur la danse et des objets plastiques et sonores (des Doudous), et met en œuvre un processus de création participatif.

Proximité(s) met en œuvre un processus de création participatif qui repose sur des objets, les « Doudous », dont le caractère vibratoire et tactile permet de ressentir le son par la peau et par conduction osseuse. Les Doudous audio-tactiles sont créés à partir des silhouettes des personnes en situation de handicap. Il prend alors toute sa place en tant qu’objet relationnel : il est partagé entre tous les danseurs, et permet aux danseurs porteurs d’un handicap d’aller au contact des danseurs valides. Il permet aussi de créer des situations scénographiques variées propices au jeu et de diffuser un contenu sonore, musical ou verbal. Les Doudous deviennent partenaires de danse, éléments scénographiques et sources de diffusion sonore permettant notamment de structurer l’espace. 

La recherche chorégraphique va dans le sens d’une exploration qui permet aux danseurs de déployer leur propre danse dans toutes ses dimensions, motrices, spatiales, temporelles, relationnelles, …

L’audio-tactile repose sur des objets équipés de technologies permettant de faire circuler des stimulations tactiles et sonores à la surface du corps. Chaque Doudou diffuse sa propre musique, créant ainsi un système de multi-diffusion spatialisé. L’exploration sonore passera par la voix, des recherches rythmiques et sonores à partir des corps, des histoires de chacun-e-s, de sons instrumentaux et d’outils de M.A.O.

Proximité(s) parle de corps, de toucher, de relation, de frontière, d'intimité. Les notions de frontières et d'interstices sont au cœur du processus de création. Frontières à franchir, interstices à remplir.

La forme naît de la rencontre entre la danse et les arts plastiques et sonores, entre des individus en mouvement, de leur relation à l'espace, aux autres corps, aux objets, à soi.

Création avec le groupe Vertoï

Proximité(s) se développe avec un public mixte composé d’adultes en situation de handicap mental ou psychique hébergés par le Foyer APAJH Le Pré Vert, d’adultes valides et d’artistes professionnels.

 

Création avec la SEES Champagnat

Proximité(s) se développe avec deux groupes d’enfants de 4 à 8 ans scolarisés à la SEES Roland Champagnat, établissement spécialisé qui accueille des enfants malentendants avec troubles associés.

Proximité(s) : le film !

La réalisatrice Marie Monier a suivi le processus de création de ce projet entre janvier 2018 et juillet 2019.

De son regard est né le film Proximité(s).